JDR - Dark Heresy - 29/06/2019 - Illumination - partie 1

L'organisation et le suivi des parties publiques ou privées organisées par nos adhérents. Si vous souhaitez participer en tant qu'externe il suffit d'en convenir avec le MJ
Règles du forum
Pour la bonne organisation des topics :

Objet -> [Jdr/J2S/Figs/GN] - [Nom du jeu] - [date]
Avatar de l’utilisateur
CHiBi
Apprenti barde
Messages : 72
Inscription : 30 juin 2019, 11:52
Localisation : Treffieux

JDR - Dark Heresy - 29/06/2019 - Illumination - partie 1

Message par CHiBi » 01 juil. 2019, 10:28

Ordre de mission.jpg
Ordre de mission.jpg (485.93 Kio) Consulté 1608 fois

Stranga, exécutrice au service de l’Empereur, au rapport :

C'est donc à bord du convoyeur commercial Brazen Sky qui va sur Iocanthus que je rencontre mes compagnons de mission :
Solaria, une prêtresse
Thyratia, une régulatrice
Uriah, un scribe
Rabayasse, un Technoprêtre
Lyra, une racaille

Nous passons donc les 2 jours de voyages à travers le warp, dans une des cales du Brazen Sky. Mais 2 jours enfermés dans cette cabine de 25 m ² me semble interminable. Sebek, le cantinier du vaisseau, garde la porte et ne nous laisse pas sortir de notre cabine.

C’est avec soulagement que nous arrivons à Iocanthus où un chérubin mécanique envoyé par Aristarchus nous accueille. Nous suivons donc notre guide à travers les rues de Port Souffrance bondées de monde. Alors que nous marchions, un homme s’accroche à l’un de nous en débitant des paroles insensées : « Il est ici, à nouveau, le Père Corbeau, pour nous noyer dans les mensonges. Le premier des trois en a deux. Sur sa colline coule le sang. »
C’est alors qu’une bande de jeunes, des flammes bleues peintes sur leurs visages blafards, nous accostent en criant « Allez-vous en étrangers ! » puis nous attaquent. S’en suit un combat fort peu héroïque – surtout pour Uriah. Attirés par les coups de feu tirés par Thyratia, les gardes de la ville finissent de tabasser les jeunes encore vivant. Quand à nous, après que le Rabayasse ait tenté de leur expliquer ce qui s’était passé, ils nous embarquent ! Nous les avons suivi sans discuter, et après un interrogatoire d’une heure sur cet incident, Aristarchus vint nous chercher.

Après un bref entretient avec Aristarchus sur notre mission, il est temps pour nous de prendre du repos, la consécration de la cathédrale est dans 5 jours, nous avons 2 jours de voyage à travers les Terres Désolées pour la rejoindre, et ce n’est pas sans danger. Nous partirons le lendemain matin.
C’est donc l’occasion de panser nos blessures.

Le lendemain, il est temps de partir pour Lueur d’Espoir, dans un petit camion avec une bâche qui nous servira également de tente.
A la sortie de la ville, le paysage est désolent et sinistre, le sol est jonché de petites pierres noires, rien de pousse sur les terres mis à part quelques buissons et arbres démunis de leur feuillage sur lesquels sont perchés des corbeaux sans yeux, mais qui semblent quand même nous observer. Nous apprenons que ce sont des volatiles courant par ici et qu’ils ne s’attaquent qu’aux cadavres ou aux êtres gravement blessés. Le premier jour de voyage se passe sans encombre.

Nous établissons notre campement à la nuit tombée, une nuit noire, sans lune et froide. Lors du premiers tour de garde, Solaria aperçoit une forme humaine qui s'approche du campement. Dégainant son arme, elle ordonne à sa vision de s’arrêter. Cela a un effet immédiat, la silhouette s’arrête à quelques pas de la lueur du feu. Solaria décide de faire le premier pas et s'avance, une torche à la main. Lorsqu’elle arrive suffisamment près de notre visiteur pour voir son visage, il s’effondre à terre et Solaria découvre un corps, mort depuis plusieurs heures, les yeux arraché et une énorme entaille partant de l’épaule au buste. Aristarchus n’étant pas perturbé par ce visiteur pour le moins étrange, nous ne nous attardons pas sur ce cas. Le reste de la nuit reste calme et nous reprenons notre route au petit matin.

Sur le chemin, Uriah aperçoit une silhouette ombreuse en haut d'une colline, Aristarchus est désireux d’aller voir cette étrange apparition furtive.
Arrivés au sommet de la colline, avec difficulté pour certain, nous découvrons à la place de la silhouette, un pictogramme sur le sol représentant un oiseau tenant dans ses serres un crâne.
A la vue de ce symbole, Aristarchus s’incline, plaquant ses mains contre sa poitrine et s’exclamant «  Trône ».

Pour ma part, je recherche d’éventuelles traces de la silhouette, aidée par 2 de mes compagnons. Mais ces terres désolés aiment jouer des tours aux voyageurs et le sol se dérobe sous mes pieds ! Je dégringole la colline en me faisant de vilaines bosses. Afin de montrer que tout va bien et que je gère la situation, j’entreprends l’ascension de ce monticule de malheur mais là encore j’échoue et finit par me rendre à l’évidence que je ne suis pas si mal que ça en contre bas. J’observe les oiseaux anophtalme qui me narguent en attendant mes compagnons.

Vers le milieu d’après-midi nous arrivons enfin à Lueur d’Espoir. L’entrée est protégée par des mercenaires qui nous laissent entrer. Nous sommes accueillis par l’un des religieux qui nous annonce que l’abbé nous recevra un peu plus tard car il est occupé pour le moment.
C’est l’occasion pour nous d’aller prendre possession de nos chambre à l’auberge, et pour ma part de soigner mes blessures dues à ma chute. Le groupe se disperse un peu, et tente de glaner quelques informations sur les lieux.

Le matin, nous retrouvons Aristarchus, fatigué après plusieurs nuit sans sommeil (selon ses dires), qui nous demande de le prévenir lorsque l’abbé nous fera demandé… ce qui ne tarde pas. L’abbé nous remercie d’être venu, et nous explique plus clairement notre mission. Il nous faut découvrir ce qui a provoqué ces étranges phénomènes évoqués dans notre ordre de mission, et qui viennent troubler l’inauguration imminente de la sainte cathédrale.

Notes : Aristarchus est en possession d’un jeu de tarot qui ne le quitte jamais.
"Seuls les dieux disposent d'assez de temps pour donner un nom à chaque galet d'une plage, mais c'est la patience qui leur manque."

Dack Saris
Noob
Messages : 12
Inscription : 04 févr. 2019, 22:57

Re: JDR - Dark Heresy - 29/06/2019 - Illumination - partie 1

Message par Dack Saris » 01 juil. 2019, 19:37

Excellent résumé, tout y est je crois bien !
Faites attention à ce que vous souhaitez. Vous pourriez l'obtenir.

Avatar de l’utilisateur
Captain_Squirrel
Site Admin
Messages : 53
Inscription : 02 févr. 2019, 17:05
Localisation : Moisdon la Rivière
Contact :

Re: JDR - Dark Heresy - 29/06/2019 - Illumination - partie 1

Message par Captain_Squirrel » 01 juil. 2019, 22:21

A deux nuances près :
  1. Les héros ont une fâcheuse tendance à mourir, alors que moi je préfère servir l'Empereur :geek:
  • Quelques bosses ? QUELQUES BOSSES ?????
Règle n°1 : j'ai raison
Règle n°2 : cf n°1

Répondre