Écrire son scénario en tant que MJ

Avatar de l’utilisateur
Valtameri
Noob
Messages : 23
Inscription : 20 août 2019, 10:13

Écrire son scénario en tant que MJ

Message par Valtameri » 21 août 2019, 18:01

Nous avons la chance d'avoir plusieurs membres capables d'endosser la casquette de maître.sse du jeu au sein de notre association.
J'ai donc pensé qu'il serait sympathique d'échanger sur les conseils, questions, points importants et toute problématique posée lors de la création de son propre scénario. Libre à tous d'échanger, que ce soit pour les MJ avisés ou débutants qui souhaiteraient parler de ce qu'ils aiment amener à leur scénarii, les conseils aux moins expérimentés, des astuces, des demande de conseils, comment gérer des lacunes, etc.. Ou pour les joueurs, s'ils souhaitent ajouter des points qu'ils aiment voir dans une partie.

Image
Dernière modification par Valtameri le 21 août 2019, 18:18, modifié 1 fois.
"La fleur en bouquet fane, et jamais ne renaît."

Avatar de l’utilisateur
Valtameri
Noob
Messages : 23
Inscription : 20 août 2019, 10:13

Re: Écrire son scénario en tant que MJ

Message par Valtameri » 21 août 2019, 18:18

J'écris depuis peu mes propres scénarii donc je suis encore assez inexpérimentée mais quand j'en créée, j'essaie de beaucoup développer l'immersion en réfléchissant à l'histoire du lieu (comment a été fondée cette ville, qui la gère, quelle en est la principale activité, quelles règles régissent ce monde, quelles lois, etc) et en faisant rencontrer à mes joueurs des personnages avec un minimum de personnalité (une façon de parler, une mini histoire personnelle, une description physique, une attitude, un nom étrange qui peut intriguer les joueurs et, le questionnant, les amener à en savoir plus sur lui et sa vision de son univers, etc..). Je trouve qu'un PNJ avec lequel les personnages vont être amenés à beaucoup échanger doit avoir un petit quelque chose pour le rendre plus crédible, que ce soit en le rendant plus attachant, agaçant, détestable, sympathique, etc. Souvent, la façon dont je veux que mes joueurs perçoive le personnage influe sur la façon dont je vais le créer.
Je pense notamment à Dame Ghazhala qui a beaucoup plu à mes joueurs lors de mon dernier scénario écrit et qui levait pas mal de mystère sur sa personne, les contradictions qu'elle soulevait, son étrangeté et la façon dont les locaux la percevaient. En tant que maîtresse de jeu, je me suis éclatée à l'interpréter et les joueurs ont beaucoup ri et se sont posé bien des questions devant cette étrange personnage.
Pour le prochain scénario que j'écris, j'ai même créé un monde obéissant à des lois bien particulières et un lore assez particulier, mais je n'ose en dire plus pour ne pas spoiler mes futurs joueurs qui tomberaient sur ce message, alors si vous êtes intrigués: rejoignez la prochaine partie des 13 reliques !

J'ai encore pas mal de lacunes pour la gestion des combats, notamment à trouver le juste milieu de difficulté entre ne pas tuer les joueurs trop facilement en les laissant frustrés et leur faciliter trop la tâche avec un combat qui fait finalement l'effet d'un pétard mouillé. Je pense que j'arriverai mieux à gérer les déroulements des combats et leur difficulté avec le temps, à force de pratiquer. Avis aux astuces !

Une des difficultés, quand on a un scénario bien développé, est également de ne pas transformer les joueurs en spectateurs quitte à, sous les traits d'un PNJ, donner des informations, les inciter à agir, parfois même induire en erreur (comme cela, les joueurs cherchent et peuvent même revenir se venger du personnage les ayant dupés) donc je trouve qu'il est préférable de penser à ajouter au scénario des petites actions que les joueurs pourront réussir ou rater, que ce soit simplement combattre un brigand tentant de les détrousser, devoir fouiller ou observer un lieu pour trouver ce qu'ils veulent, chercher à se renseigner avant de trouver les personnages ou lieux-clefs. Souvent, j'écris les grandes lignes de mon scénario et je réfléchis ensuite aux petits événements qui pourraient subvenir aux joueurs et les inciter à prendre leur histoire en main. Les scénarii que j'ai préféré jouer en tant que joueuse étaient ceux où le/la MJ me laissait agir selon le caractère de mon personnage et où l'histoire n'était pas linéaire avec un MJ me disant "tu ne peux pas", "tu te dis que ça ne sert à rien de voir là/de faire ça", "tu te rappelle que ça va à l'encontre de [insérer ici une entité supérieure]", j'essaie donc de proposer ce genre d'expériences plus libres à mes joueurs quand j'écris, tout en les empêchant au possible de tout casser, haha.
"La fleur en bouquet fane, et jamais ne renaît."

Avatar de l’utilisateur
DarkBeber
Noob
Messages : 8
Inscription : 01 juil. 2019, 11:27
Localisation : Treffieux

Re: Écrire son scénario en tant que MJ

Message par DarkBeber » 02 sept. 2019, 14:32

En ce qui concerne les combats, il y a plusieurs approches possibles.
Déjà, il faut s'adapter au jeu. Dans certains jeux, les combats doivent être particulièrement difficiles, voir complètement dissuasifs. Certains systèmes de combat sont expéditifs... et d'autres font durer les combats pendant des heures... Y a des systèmes qui prévoient justement des ennemis hyper facile à tuer (1 touche, t'es mort, peu importe les dégâts), et à côté, y a les vrais méchants qui sont comparables aux PJ. Est-ce que c'est le combat final ? est-ce que c'est une simple embûche passagère, est-ce que tu prévois que les PJ puissent récupérer ?...

Une fois que tu as défini ce que tu recherches comme type de combat, il faut gérer effectivement l'équilibrage. C'est une science délicate, et la pratique du jeu en question aide beaucoup, à force tu le feras sans vraiment y réfléchir.
Mais en attendant. Est-ce que le jeu gère des levels ? ça aide un peu à jauger de la difficulté du combat. 3PJ level 5 ?... ils doivent pouvoir affronter 3 PNJ level 4. ou 5 PNJ level 2... ou 1 PNJ level 7.

S'il n'y a pas de level, ou de système équivalent, faut le faire au pif, et je vois deux alternatives :
- soit tu fais un ennemi trop faible
- soit tu fais un ennemi trop fort
Dans le premier cas, tu dois pouvoir t'en rendre compte en cours de combat. Cela permet de rajouter in extremis des renforts, un pouvoir quelconque, une arme super balaise qui permette de rééquilibrer les choses ("ah mais au fait, y en a un qui avait une belle grenade dans son sac"). Ou tout simplement, tu leurs rajoutes des PV en cachette.

Dans le second cas, c'est plus compliqué. Les joueurs vont se rendre compte qu'ils ne touchent jamais l'ennemi... et si tout d'un coup, ça change, ça va faire louche. Par contre, est-ce les ennemis veulent vraiment tuer les PJ ? Juste les assommer et les dépouiller... ou en kidnapper un... Peut-être que la police locale peut intervenir... ou un PNJ sympa qui passe par là, les aide et reprend son chemin (mais qui pourra être au coeur du prochain scénario).
Attendre sans rien faire, c’est aussi absurde que de bouger sans raison.

Avatar de l’utilisateur
DarkBeber
Noob
Messages : 8
Inscription : 01 juil. 2019, 11:27
Localisation : Treffieux

Re: Écrire son scénario en tant que MJ

Message par DarkBeber » 02 sept. 2019, 14:57

Pour ce qui est d'écrire les scénarios, il y a des techniques...
Certains n'écrivent que le début, et se laisse guider par les joueurs pour la suite.
D'autres ont un début, une fin... et rien entre les deux, et ils improvisent.
D'autre encore, ont besoin de quelque chose de très construit, scène par scène, mais il faut être doué pour dissimuler aux joueurs ce côté très linéaire.
On peut aussi faire un scénario chronométré... Il y a un début... plusieurs événements qui vont arriver à heures fixes... et les joueurs vont et font ce qu'ils veulent... tant pis (ou tant mieux) s'ils ne sont pas là (ou pas prêts) quand l'événement arrive.

Pour ma part, j'essaye plutôt de considérer le scénario (particulièrement pour une enquête) comme un ensemble de topic, que les PJ pourront aller voir ou non. J'ai mon début, ma fin, et entre les deux, je prévois plusieurs moyens pour que les joueurs puissent trouver leur chemin, à travers les différents topics.

Imaginons un cambriolage. Les PJ sont des privés qui doivent enquêter.
Je vais prévoir la scène du crime, avec quelques indices...
Je vais prévoir le cambrioleur, je sais où il est (rue Machin), ce qu'il voulait (revendre le butin à la mafia)
Je vais donc prévoir la mafia, je sais où elle est (rue Bidule). Je prévois leur force de frappe, au cas où.
Je vais aussi prévoir une fausse piste quelconque, parce qu'il faut bien - elle pourra être remplacée par n'importe quelle idée sympa fournie par les PJ en cours de partie.
Je vais prévoir la Police, avec quelques indices en plus à ramasser (sans doute en doublon de la scène du crime). Je décide par avance d'un comportement par défaut de la police vis à vis des PJ, mais cela pourra être adapté selon les PJ, ou s'ils galèrent vraiment trop. Je me laisse une marge de manoeuvre.
Pour chaque topic, je prévois quelques PNJ (1 trait de caractère, une motivation chacun) et je vais m'assurer qu'il y a plusieurs moyens d'entrer en contact (soit parce que c'est évident, soit par des indices... plus ou moins simples à trouver).
Par exemple, le contact avec la mafia peut se faire par un indic de la Police... une connaissance des bas fonds... des journalistes... un contact avec le tribunal... Selon l'origine du tuyau, la mafia sera mise ou pas au courant, et elle sera plus ou moins accueillante (à voir aussi avec l'approche des PJ), mais tout ça, je le décide pas à l'avance, je m'adapte en fonction des choix et inspirations des PJ.

Avec ça, les PJ peuvent aller où ils veulent. Au final, s'ils sont malins, y aura pas de combat, ils trouvent et ramènent le butin.
S'ils sont bourrins, y aura du sang partout, sans doute des explications à donner à la police, des vengeances à suivre.
S'ils sont nuls, ils arriveront trop tard.
S'ils sont très nuls, ils se feront accuser eux-même du cambriolage.
Attendre sans rien faire, c’est aussi absurde que de bouger sans raison.

Répondre